Léo_Site_DRO

LÉO RICHOMME est chanteur soliste (ténor) et instrumentiste (oud, guitare, basse électrique, flûte "ney" et percussions).

Il participe à de très nombreux concerts en France et en Europe avec divers ensembles de musique médiévale tels que l'Ensemble Scandicus, Le Concert dans l'Oeuf, le duo Cortesia, le trio Ghaetta, et l'ensemble Witiza, avec lesquel il a enregistré plusieurs CDs. Pendant 10 ans, il travaille sur la musique contemporaine au sein du Chœur Contemporain de Marseille (CD Félix Ibarondo). Il chante également en soliste dans des œuvres plus classiques (Requiem de Mozart, Stabat Mater de Haydn, Vêpres et Orfeo de Monteverdi, La Suzanna de Stradella entre autres).
Titulaire d'une licence de musicologie de l'Université de Montpellier, il a effectué un important travail de recherche sur les utilisations non conventionnelles de la voix : les diverses explorations de certains répertoires contemporains, et bien sûr la multitude de techniques des musiques traditionnelles extra-européennes. Cette recherche, menée conjointement à ses études de chant lyrique (diplômé du conservatoire de Sète avec Elène Golgevit) l'a profondément marqué dans son approche du chant. C'est donc avec passion qu'il est devenu formateur en technique vocale (auprès notamment de l'ADDM 34 et de plusieurs chorales, ensembles vocaux et chanteurs solistes de la région). De même, ce travail sur la voix l'a conduit tout naturellement à la direction de chœur.
Par ailleurs, il a longtemps joué la basse électrique et la guitare au sein de diverses formations de jazz et de musiques latino-américaines. Cette expérience des musiques actuelles ainsi que sa rencontre avec les incroyables formateurs de jazz vocal que sont Roger Letson et Bob Stoloff l'ont conduit à explorer depuis plus de 10 ans cet univers, (CD du saxophoniste Rémi Dumoulin, duo avec le pianiste Joël Clément).
Parallèlement, depuis une vingtaine d'année, il travaille sur la musique médiévale. Cet immense continent musical lui a notamment permis d'élargir son approche de l'improvisation et de l'arrangement, et de découvrir également le potentiel des instruments de musique modale comme le ud et le ney.
Ces expériences complémentaires et ces diverses approches de l'écrit et de l'improvisé trouvent un écho naturel dans le travail avec l'ensemble Tome3, spécialisé dans la mise en musique de textes littéraires, ainsi que dans la collaboration avec divers poètes de la région.